Restons connectés

Idées

Une créatrice de mode crée des vêtements à imprimer chez soi en 3D

Publié il y a

le

Et si la mode et les vêtements de créateurs devenaient accessibles ? Accessibles au niveau du prix mais également en terme de logistique, comme l’imagine la designeuse israélienne Danit Peleg. Cette dernière a conçu la première collection de vêtements de mode à imprimer directement chez soi. Une petite révolution dans le monde du prêt-à-porter qui a de quoi intriguer.

Diplômée en Fashion Design à 27 ans du Shenkar College of Engineering and Design, l’artiste a eu l’idée d’utiliser les imprimantes 3D Wintbox et des filaments FilaFlex. Aidée par les communautés de makers TechFactoryPlus et XLN, les recherches pour développer le système ont duré plus de 9 mois. La créatrice a imaginé 5 ensembles différents, qui évidemment, ne s’apparentent par vraiment à du textile, mais plus à du plastique ultra-souple qui donne l’impression, par les mouvements, de porter un véritable textile (voir la vidéo). Évidemment, si vous voulez vous amuser à imprimer ça chez vous, il vous faudra des imprimantes 3D et de la matière première (FilaFlex) ainsi qu’une grande dose de patience : comptez en moyenne 400 heures pour l’impression d’un ensemble, soit 17 jours d’impression non-stop. Une idée créative qui s’avère être un premier pas intéressant dans la démocratisation de la mode et des vêtements personnalisables à l’aide de l’impression 3D. Le résultat est assez bluffant car même si les vêtements ne sont pas composés de textiles, leur souplesse reste assez extraordinaire. Un concept et une créatrice de mode à suivre de près même si on est évidemment loin du rêve de beaucoup d’entre nous : pouvoir imprimer en quelques minutes ses vêtements pour la sortie du soir.

Plus d’info sur danitpeleg.com

    
              
    
Découvrir cette idée
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Idées

Cette fausse vidéo virale révèle de manière tragique la pire “tradition” de mariage

Publié il y a

le

Idée détectée par

Au Danemark, l’association Save The Children a piégé les internautes avec une fausse vidéo virale qui révèle le destin tragique de millions de jeunes filles dans le monde. 

Dans le monde, on trouve des traditions de mariage très étranges. Et l’association danoise Save The Children a fait le choix de nous en faire part avec une video publiée récemment sur sa page Facebook. On peut y découvrir des coutumes étonnantes, comme au Danemark où on coupe les chaussettes des mariés, ou encore en Arménie où les mariés doivent danser sous une pluie de billets. Mais cette vidéo, qui comporte tous les codes des vidéos virales très présentes sur Facebook, cache en réalité une vérité bien plus lourde.

Les internautes prenant la peine de la visionner jusqu’au bout vont alors tomber sur la dernière “tradition” qui est la plus effroyable : le mariage forcé des enfants. Vous l’avez compris, derrière cette couverture de fausse vidéo virale, l’association nous livre ici, en collaboration avec l’agence Robert/Boisen & Like-minded, une sensibilisation extrêmement bien pensée pour lever le voile sur ces mariages forcés qui bouleversent la vie de 7,5 millions de jeunes filles dans le monde chaque année.

Une opération très ingénieuse qui révèle également, de manière aussi tragique, “jusqu’où” il faut aller pour communiquer et intéresser les internautes du monde entier. Une campagne bouleversante qui mérite d’être partagée et connue de tous qui se résume en une phrase : chaque seconde, une enfant de moins de 15 ans est mariée de force


Imaginé par : Save The Children et Robert/Boisen & Like-minded
Source : facebook.com

Découvrir cette idée

Idées

Cet immense camping-car a été conçu pour des vacances grand luxe

Publié il y a

le

Idée détectée par

En Autriche, la société Marchi Mobile a conçu un camping-car ultra-luxe qui offre un espace de vie absolument impressionnant.

Quand on pense au camping-car, on pense à ces fourgons aménagés de manière assez sommaire pour passer des vacances avec le strict nécessaire : un canapé, un lit, une salle de bain, un espace cuisine… Pourtant, certains entrepreneurs en ont fait un objet de luxe. C’est notamment le cas de la société autrichienne Marchi Mobile qui a imaginé le camping-car le plus cher et le plus luxueux au monde.

Oubliez les à priori que vous pouvez avoir sur ces véhicules, car le “EleMMent Marchi Mobile” est un véhicule de 12 mètres de long pour pas moins de 20 tonnes. Vous vous en doutez, ce véhicule s’adresse à une clientèle riche : capable de débourser au bas mot 1,7 million de dollars (et on parle juste du modèle d’entrée de gamme). D’un point de vue extérieur, le camion est surmonté d’un pare-brise bombé qui confère au véhicule une allure plutôt… kitsch !

Mais comme tout bon camping-car de luxe, c’est à l’intérieur que l’EleMMent Marchi Mobile révèle tout son potentiel. Dans la version “Palazzo” commercialisée à 2,3 millions d’euros, les clients ont accès à un espace de 40 mètres carré avec une chambre contenant un lit king size, une salle de bain avec douche à effet de pluie, une cuisine et enfin un lounge avec un canapé qui se transforme en bar d’une simple pression de bouton. Mais ce n’est pas tout : le modèle de luxe intègre également des tables en marbre, la télévision par satellite, un système multimédia de 40 pouces, un chauffage par le plancher, une véritable cheminée et une connexion internet.

Cerise sur le gâteau : le sundeck est rétractable et vous permet, via un simple escalier, d’accéder au toit où un sofa et une table vous attendront pour pouvoir profiter d’un moment convivial avec vue panoramique pour contempler les étoiles. Pour en savoir plus sur ce camping-car hallucinant, rendez-vous sur le site officiel du constructeur.

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile


Imaginé par : Marchi Mobile
Source : lepoint.fr

Découvrir cette idée

Idées

Cette artiste crée des illusions d’optique effrayantes avec du maquillage

Publié il y a

le

Idée détectée par

Samantha Staines est une artiste très talentueuse qui transforme son visage en ceux de monstres effrayants… simplement avec du maquillage !

Si l’utilisation du maquillage est censée “améliorer le visage”, certaines artistes n’hésitent pas à casser les codes ! On se souvient par exemple des oeuvres étranges et effrayantes de Mimi Choi qui jouent sur les illusions d’optique. Cette artiste canadienne a, par ailleurs, contribué à démocratiser le “make up art” avec des détournements qui ont fait le tour du web. Dans la même veine, nous vous présentons aujourd’hui Samantha Staines, une artiste toute aussi talentueuse qui manie les palettes de maquillage comme personne.

Tout comme Mimi Choi, Samantha Staines détourne son propre visage grâce au maquillage. Mais elle ne se contente pas de jouer sur les formes et les couleurs, elle joue elle aussi sur les illusions d’optique pour se transformer en créature horrible. Des créations assez effrayantes peintes avec un réalisme saisissant. Si vous cherchez l’inspiration pour Halloween, on ne peut que vous conseiller de visiter son compte Instagram. Âmes sensibles s’abstenir !

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines

Crédits : Samantha Staines


Imaginé par : Samantha Staines
Source : boredpanda.com

Découvrir cette idée
Advertisement
Advertisement