Restons connectés

Ces réseaux sociaux qui font les yeux doux à la génération Z

Publié il y a

le

Focus sur les applications et les réseaux sociaux qui font le bonheur de la génération Z, ces consommateurs de demain à conquérir dès aujourd’hui.

À l’échelle du web et des réseaux sociaux, le temps passe vite, très vite. Le réseau social qui marche aujourd’hui ne sera pas forcément celui de demain. C’est comme ça, c’est une dynamique qui force les acteurs du milieu à rester toujours au top des tendances, et à mieux identifier les attentes des consommateurs… et surtout des nouveaux consommateurs.

Oui, on parle bien ici de la génération Z. Les plus jeunes utilisent les réseaux sociaux d’une manière parfois bien différente de la nôtre. Pour eux, exit Facebook, Twitter ou encore Instagram (on caricature bien sûr, mais vous avez compris le message). Snapchat est devenu le maître-mot de la génération Z qui a rapidement adopté son format instantané. Au point même de forcer le géant Facebook à copier peu à peu ses différentes fonctionnalités.

Nous vous proposons de découvrir ci-dessous les réseaux sociaux qui font les yeux doux à la génération Z. Qui sont-ils et pourquoi sont-ils aussi populaires ? On décrypte le sujet pour vous.


Snapchat : le leader de la génération Z

Avec 158 millions d’utilisateurs actifs par jour, Snapchat est le réseau social qui monte de jour en jour. En décembre 2016, Snapchat revendiquait 10 milliards de Snaps vus par jour. Il faut dire que comme Tinder en son temps, Snapchat a su créer son propre format, une UX singulière et très particulière. En bref, Snapchat a su démocratiser le format de « Story » que l’on retrouve d’ailleurs aujourd’hui chez tous les réseaux sociaux qui marchent.

Si Snapchat se démocratise auprès du grand public et de tous les âges, sa cible reste majoritairement jeune. 71% de ses utilisateurs ont moins de 25 ans, témoignant de l’intérêt croissant de la génération Z pour le géant de l’instantané. Mais qu’est-ce qui fait le succès de Snapchat ? Les raisons sont nombreuses.

Snapchat a su créer à travers son format un vrai levier de gamification. Les contenus sont courts et peuvent être personnalisés avec des filtres ou des effets divers. En matière de sécurité, les Stories ne restent que 24 heures et les Snaps envoyés à vos amis ne peuvent pas être visionnés plus de 10 secondes. Et si votre interlocuteur fait une capture d’écran, vous êtes notifié. En bref, Snapchat a su offrir à ses utilisateurs un savant mélange entre amusement et sécurité. Une formule qui marche d’ailleurs très bien et qui fait de l’ombre aux autres réseaux jugés trop traditionnels. Et il faut dire que Snapchat sait y faire pour maintenir l’intérêt de la génération Z, avec des filtres qui changent de jour en jour pour apporter une petite touche de fraîcheur. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas son format, force est de constater que Snapchat est aujourd’hui devenu le réseau social de référence de cette génération Z.


Musical.ly : le phénomène du moment

Musical.ly est une application surprenante née d’un pari fou : créer un réseau social autour du karaoké et du « lip sync ». Mark Zuckerberg déclarait d’ailleurs dernièrement qu’il s’agissait de l’une des applications les plus prometteuses du moment. En bref, Musical.ly est une application qui vous transforme en Rihanna ou en Drake. L’utilisateur choisit une chanson dans le catalogue, puis enregistre une vidée de 15 secondes où il coordonne le mouvement de ses lèvres avec les paroles de la chanson. Oui, c’est bel et bien du « karaoké digital ».

Si la formule peut paraître surprenante, il faut savoir que Musical.ly est l’un des réseaux sociaux qui cartonne le plus auprès des 12-25 ans. Des centaines d’applications sont désormais disponibles et l’application intègre également des répliques de films et des citations connues. Comme Snapchat, Musical.ly a su toucher les plus jeunes en ajoutant une touche de gamification au concept des réseaux sociaux. Il ne s’agit plus simplement de communiquer, mais de partager un moment d’amusement et de rire avec ses proches autour de références culturelles. Un ovni dans le milieu qui a su se faire sa place dans la jungle impitoyable des réseaux sociaux.


Les nouveaux venus

Quand on parle de génération Z, on pense forcément à Snapchat et à Musical.ly. Mais ce ne sont pas les seuls réseaux sociaux sur lesquels il faut compter pour faire les yeux doux à cette fameuse génération Z. Voici la liste des nouveaux venus qui commencent à connaître un certain écho.

Pingpong

Pingpong a été imaginé et conçu par la startup chinoise à l’origine de Musical.ly. Son concept n’est pourtant pas nouveau : échanger par vidéo avec ses amis, à deux ou même à plusieurs. Au premier abord, on ne voit pas forcément de différence avec Snapchat qui propose bien plus de fonctionnalités que Pingpong. Mais là où ce dernier a su tirer son épingle du jeu, c’est dans sa possibilité d’envoyer ses enregistrements en différé pour celles et ceux qui ne sont pas fans du live.

Live.ly

Toujours par la même startup, on retrouve Live.ly, une application de vidéo live en streaming. À la manière de Facebook Live ou encore de Périscope, Live.ly vous permet de créer des vidéos en temps réel et d’interagir avec vos amis. Pas de nouveauté conséquente par rapport aux concurrents, mais l’écosystème « Musical.ly » est là et contribue au succès de l’application.


La fin de Facebook ?

Non bien évidemment, ces nouveaux émergents ne signent pas la fin de Facebook, qui règne en leader incontesté sur le marché des réseaux sociaux. Malgré tout, quand on voit la montée de Snapchat, il faut réaliser que les usages ont changé et qu’il faut s’adapter au plus vite aux attentes et aux modes de fonctionnement de la génération Z. Elle est là, la clé du succès, et Facebook l’a déjà bien compris en copiant depuis quelques semaines les “gimmicks” qui fonctionnent chez son concurrent Snapchat. La guerre des jeunes est déclarée.

Suite du challenge Crédit Agricole d’Ile-de-France : votez pour votre CB préférée

Publié il y a

le

Idée détectée par

Suite au challenge que nous vous avons proposé avec le Crédit Agricole d’Ile-de-France pour illustrer leur carte “Globe-Trotter” : l’heure des votes a sonné ! 10 de vos créations ont été retenues et c’est à vous de les départager.

Il y a quelques semaines, nous vous proposions de participer à notre challenge créatif imaginé avec le Crédit Agricole d’Ile-de-France pour mettre en avant son offre “Globe-Trotter” dédiée aux jeunes adultes qui voyagent. Le brief : illustrer la nouvelle carte bancaire du Crédit Agricole d’IDF pour tenter de gagner un superbe voyage d’une valeur de 2 000€.

Après deux semaines de compétition et plus d’une centaine de créations reçues, le jury a tranché et a sélectionné les 10 créations gagnantes. Le pouvoir est désormais entre les mains des internautes, c’est à dire vous, qui pourrez choisir à l’aide de votre vote, le grand gagnant du challenge créatif. Bonne nouvelle : les participants à ce vote vont également remporter des cadeaux par tirage au sort (drone, GoPro, …).

Vous avez donc jusqu’au 1er juillet 2018 pour voter pour votre création préférée. On vous laisse découvrir ci-dessous les 10 finalistes (affichés ci-dessous par ordre alphabétique) et on vous invite bien entendu à voter pour votre carte bancaire préférée en cliquant ici !

 

 

Carmen Botet

Crédits : Carmen Botet


Clara Bouguéon

Crédits : Clara Bouguéon


Jolan Yon

Crédits : Jolan Yon


Margaux Crahay

Crédits : Margaux Crahay


Margot Castan

Crédits : Clara Bouguéon


Marie Femenia

Crédits : Marie Femenia


Mylène Maguelonne

Crédits : Mylène Maguelonne


Pauline Levoyer

Crédits : Pauline Levoyer


Svetlana Naydenova

Crédits : Svetlana Naydenova


Théo Vigneres

Crédits : Théo Vigneres

Découvrir cette idée

Lime : les trottinettes électriques en libre service débarquent à Paris

Publié il y a

le

Idée détectée par

La société américaine Lime lance son offre de location à Paris. À partir du 22 juin, les citadins vont pouvoir bénéficier du transport en trottinettes électriques en libre service.

Quand on habite dans une ville comme Paris, on a le choix en matière de transports : utiliser sa propre voiture, prendre les transports en commun ou encore utiliser les transports en libre-service. Et dans cette dernière catégorie, encore une fois, le choix est conséquent : voitures, scooters, vélos… et maintenant trottinettes électriques.

Alors que le service Autolib’ devrait être arrêté dans les prochains jours, c’est un tout autre service qui débarque aujourd’hui à Paris. La société américaine Lime lance la location en libre service de trottinettes électriques. Pour seulement 1 euro puis 15 centimes la minute, les Parisiens vont pouvoir louer, directement avec leur smartphone, une trottinette électrique pour leurs déplacements du quotidien.

Tout fonctionne à travers le téléphone : les trottinettes électriques Lime se déverrouillent en scannant un simple QR Code. En ce qui concerne le modèle en question, il s’agit du “Lime-S”, qui possède une autonomie de 50 km et qui a été développé en partenariat avec Segway. Elles seront bridées à 24 km/h et ne seront, dans un premier temps, accessibles que dans le centre de Paris, dans les 1er et 6ème arrondissements. Une initiative originale et créative qui devrait faire le bonheur des citadins parisiens, à découvrir plus en détails sur le site officiel de la société Lime.

Crédits : Lime

Crédits : Lime

Crédits : Lime

Crédits : Lime

Crédits : Lime

Crédits : Lime

Crédits : Lime

Crédits : Lime

Crédits : Lime


Imaginé par : Lime

Découvrir cette idée

En Bulgarie, ce chat a défrayé la chronique à cause de son pelage… vert

Publié il y a

le

Idée détectée par

En Bulgarie, dans la ville de Varna, un étrange chat errant a attiré l’attention des passants. Et pour cause : il a la particularité d’avoir un pelage vert ! Voici son histoire.

Derrière chaque mystère de la vie, se cache une explication. Et justement, nous tenions à vous raconter une histoire insolite qui s’est déroulée il y a quelques années en Bulgarie. Un beau jour de 2014, dans la ville de Varna, de nombreux passants sont tombés nez à nez avec un mystérieux chat qui a la particularité… d’avoir le poil vert.

Les spéculations n’ont pas tardé quant à l’origine de cette couleur de pelage surprenant. Est-ce une mutation génétique ? Un fake imaginé par des petits malins ? Une opération de communication pour faire parler de la ville ? Quoi qu’il en soit, le chat était bel et bien réel et des curieux de tout le pays sont venus rencontrer ce charmant “Hulk à 4 pattes” et bien sûr en prendre quelques photographies.

Mais comme souvent, la vérité est bien moins poétique que ce que l’on attendait. En effet, rien de fantastique dans cette histoire, car en réalité, les curieux qui ont enquêté sur le félin se sont rendu compte qu’il avait pour habitude de dormir dans un garage désaffecté où traînent des pots de peinture verte inutilisée et dont le contenu fuit sur le sol. Et à force de se lécher pour faire sa toilette il a lui même fini par se “peindre en vert”.

Évidemment, lécher de la peinture ne peut pas faire de bien à un chat mais rassurez-vous : en changeant d’endroit où dormir il a fini par retrouver sa couleur originale : un magnifique pelage roux sans doute beaucoup plus conventionnel dans la communauté des chats ! Une histoire des plus insolites qu’aucun créatif n’aurait osé imaginer et qu’on avait envie de vous partager, malgré qu’elle ne soit plus d’actualité, par pure curiosité !

Crédits : Getty Images

Crédits : Getty Images

Crédits : Getty Images

Crédits : Getty Images

Crédits : Getty Images


Source : youtube.com

Découvrir cette idée