Restons connectés

Idées

La pire boisson du monde qui a la saveur de l’eau de mer

Publié il y a

le

C’est une réalité : nous détestons tous boire la tasse en mer ! En France, le marque Tribord a dévoilé le IZEBER50, une veste de flottaison plutôt pratique et confortable à porter en mer pour se prémunir contre les risques de noyade. Pour en faire la promotion, la marque a dévoilé une opération marketing originale en collaboration avec l’agence Rosapark. Tribord a donc mis au point WAVE, la pire boisson du monde qui est composée à 100% d’eau de mer prélevée au large de St Malo.

Un évènement a été organisé sur le port de Marseille, où deux hôtesses ont invité les plaisanciers et les pratiquants à venir goûter cette boisson surprenante sans même savoir à quoi s’attendre. Forcément, les goûteurs ont ressenti le mauvais goût de l’effet de la noyade. Les téméraires qui ont osé testé l’expérience ont reçu une remise de 30% valable sur l’achat de la veste de flottaison. L’opération a également été conduite dans les magasins Decathlon en France et à l’international, où les clients ont été invités à tester la boisson. Une idée marketing originale et surprenante qui joue avec le levier sensoriel pour proposer aux passants une expérience unique dont ils se souviendront un bon moment. Une façon pertinente pour la marque d’illustrer l’intérêt de sa veste de flottaison.

Via youtube.com

    
              
    
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Idées

L’illustrateur qui dessine sa vie de couple est de retour avec 20 nouveaux dessins

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’illustrateur Yehuda Adi Devir refait parler de lui avec une nouvelle série d’illustrations sur la vie en couple avec des scènes amusantes, touchantes… et surtout universelles.

On vous en parlait en mai 2017 ! L’illustrateur israélien Yehuda Adi Devir se faisait alors connaître avec une série de 15 illustrations assez caricaturales de la vie de couple. Des scènes drôles qui parlent véritablement à tout le monde et qui ont eu un grand succès sur les réseaux sociaux.

5 mois plus tard, le voilà qui récidive avec 20 illustrations toutes aussi géniales… et on ne pouvait pas passer à côté ! À noter que Yehuda a également sorti une bande-dessinée avec ses dessins qui s’inspirent tous de sa vie de couple avec sa femme Maya. On notera la ressemblance avec les personnages sur la photo ci-dessous.

Crédits : instagram.com

On vous laisse découvrir les scènes ci-dessous : si vous vous reconnaissez, c’est tout à fait normal. Et si vous souhaitez découvrir plus d’images amusantes de ce genre, vous pouvez suivre le compte Instagram de l’artiste, qui rassemble déjà plus de 700 000 personnes !

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir

Crédits : Yehuda Adi Devir


Imaginé par : Yehuda Adi Devir
Source : boredpanda.com

Découvrir cette idée

Idées

Ces pubs chocs révèlent l’impact des violences conjugales sur les enfants

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’association Joe Torre Safe at Home Foundation a dévoilé une campagne print choc pour sensibiliser aux conséquences sur l’éducation des violences conjugales.

Les violences conjugales ne concernent pas que la vie d’un couple : elles touchent aussi (évidemment) les enfants et influencent leur éducation et leur vie. Plusieurs études tendent en effet à prouver que les enfants qui ont grandi dans un univers de violences conjugales auront plus de probabilités de reproduire ces gestes une fois adultes.

Aux États-Unis, l’association Joe Torre Safe at Home Foundation se bat au quotidien pour sensibiliser aux conséquences des violences conjugales sur l’éducation. En collaboration avec l’agence gyro New York, l’association révèle une campagne print absolument choc (et brillante) pour ouvrir les yeux sur cette cause. Chaque visuel met en avant une tête d’enfant dont le cerveau est apparent. Et si on regarde les cerveaux de plus près, on prend alors conscience de la présence de dessins mettant en scène… les violences conjugales.

L’association Joe Torre nous livre ici ce qui se fait de mieux en matière de campagne print de sensibilisation : une cause forte, des visuels chocs et surtout des messages percutants en baseline, comme “Une fois qu’ils le voient, ça reste en eux” ou encore “Toutes les cicatrices ne sont pas visibles”. Pour en savoir plus sur l’association et ses différentes actions, cliquez ici.


Imaginé par : Joe Torre Safe at Home Foundation et gyro New York
Source : adweek.com

Découvrir cette idée

Idées

Warner piège les clients des taxis à New York avec une fausse tempête de neige

Publié il y a

le

Idée détectée par

À New York, Warner Bros. a eu l’idée de piéger un taxi pour simuler une fausse tempête de neige extrême afin de promouvoir son film Geostorm.

Sorti dans les salles obscures depuis peu, le film Geostorm joue (une fois de plus) la carte des conditions climatiques extrêmes. Pour résumer le scénario : un réseau de satellites contrôle le climat et protège les populations… jusqu’au jour où le système se dérègle et où une crise climatique sans précédent se prépare. Repoussé depuis plus de deux ans, le film est enfin sorti au cinéma et d’après les premières critiques… il est loin de faire l’unanimité.

Malgré tout, Warner Bros. a offert à son long-métrage une opération de communication plutôt créative et amusante. En collaboration avec l’agence thinkmodo, Warner a eu l’idée de piéger un taxi et ses clients pour leur faire vivre des conditions climatiques extrêmes. À New York, l’agence a donc littéralement transformé une rue en zone ravagée par une tempête de neige extrême. En utilisant de la neige acrylique, la zone a entièrement été maquillée et des acteurs se sont prêtés au jeu pour simuler des passants transformés en véritables glaçons.

Une fois à bord des taxis piégés, les clients ont été exposés à un faux journal télévisé annonçant que la ville a entièrement été ravagée par une tempête de neige. Puis le véhicule débarque sur les “lieux du crime” et les passants découvrent, ébahis, une rue fantôme entièrement détruite par la tempête.

Un prank amusant et créatif (qui comme toutes les initiatives du genre dégage souvent un aspect “fake” invérifiable), qui permet tout de même à Warner Bros. de communiquer de manière insolite sur la sortie du film catastrophe. On souligne le travail de l’agence thinkmodo qui a littéralement transformé la zone pour donner aux taxis l’impression de se retrouver au coeur du scénario d’un film catastrophe.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.


Imaginé par : Warner Bros. et thinkmodo
Source : mashable.com

Découvrir cette idée
Advertisement
Advertisement