Une parodie de film d’horreur pour sensibiliser au don d’organes

Écrit par Creapills

On connaît tous des films d’horreur bien clichés, où c’est tout le temps la jolie et naïve jeune fille qui se fait tuer en premier par le serial-killer. Ca tombe bien, puisque c’est justement le sujet de l’Agence de la Biomédecine qui a collaboré avec l’agence DDB Paris pour mettre en place l’opération “Déjà-vu 2”.

En partenariat avec le réalisateur Steve Rogers, l’agence DDB nous offre ici une belle parodie des films d’horreur traditionnels. Ce court-métrage met en scène une jolie jeune fille qui va camper dans la forêt. Et vous vous doutez de la suite : elle va s’égarer et croiser le chemin d’un assassin qui va la tuer.

L’idée de cette opération digitale surprenante est de sensibiliser au don d’organes. Certes, on peut perdre sa vie de manière “idiote” comme dans les films d’horreur. Néanmoins, on peut faire le choix de donner ses organes pour offrir la vie à une personne dans le besoin. Une campagne surprenante qui réussit son objectif : nous parler du don d’organes quand on s’y attend le moins.

parodie-film-horreur-don-organes-2

parodie-film-horreur-don-organes-3

parodie-film-horreur-don-organes-4

parodie-film-horreur-don-organes-5

parodie-film-horreur-don-organes-6

parodie-film-horreur-don-organes-7


Une idée de l’Agence de la Biomédecine & DDB Paris | Via lareclame.fr

Abonnez-vous à la newsletter créative !
Recevez chaque matin les 4 meilleures pilules créatives du jour.

À propos

Creapills

Creapills détecte et partage les meilleures idées créatives et innovations marketing ainsi que les actualités du monde de la créativité pour vous inspirer au quotidien.