Plus d’un Français sur 10 déclare avoir été victime de maltraitance de la part d’un adulte au cours de son enfance. Et malheureusement, deux enfants meurent chaque jour sous les coups. Fiona, Inaya, Loan, Marina, Angèle… Ces prénoms ne vous disent peut être rien, mais il s’agit d’enfants décédés au cours des dernières années, et dont les affaires sont encore pour certains en cours de jugement. Si la maltraitance est un terrible fléau, c’est un phénomène qui est souvent aggravé par le silence de l’entourage de l’enfant. Le pire aurait pu être évité si l’entourage avait accepté de parler à temps.

C’est en partant de ce constat que l’association Innocence en Danger a eu l’idée de lancer l’opération #GuiltyTags. En collaboration avec l’agence McCANN Paris, cette association a tout simplement pris l’initiative de détourner la fonctionnalité de tag sur Instagram pour illustrer cette “chaîne de responsabilités”.

#GuiltyTags nous raconte donc 9 histoires d’enfants inspirées de faits réels, qui sont racontées sur Instagram grâce à plus de 550 posts et 60 profils. En naviguant à travers les comptes taggés sur les photos des enfants, on découvre différentes personnes de leur entourage qui sont coupables d’un crime : celui de ne pas avoir parlé à temps. Une excellente initiative qui détourne Instagram et ses mécanismes pour sensibiliser à un terrible fléau : la maltraitance des enfants et le silence qui l’entoure. Nous sommes tous responsables.

Source : Innocence en Danger & McCANN Paris

Vous aimerez aussi