Parfois, les marques font des erreurs en matière de communication. Et à l’ère des réseaux sociaux, les erreurs se communiquent vite et donnent une mauvaise image à la marque. C’est ce qu’on appelle un bad buzz. Chaque année, la plateforme de veille des médias en ligne Visibrain révèle une étude qui fait l’état des lieux des bad buzz.

Le bilan de l’année 2016 vient de paraître sous la forme d’une infographie qui témoigne d’une marge de progression en la matière. Voici les chiffres clés de cette étude :

  • 104 bad buzz ont eu lieu en 2016
  • Le nombre de crises digitales est en baisse de 5%.
  • -12% de crises hors ligne
  • 98% des crises viennent d’une erreur de l’entreprise
  • Quick est l’entreprise qui a subi le plus de crises en 2016
  • Twitter est le réseau social le plus utilisé en cas de crise

Vous pouvez consulter la rétrospective qui découle de cette infographie directement sur le blog de Visibrain. L’infographie est disponible ci-dessous ; n’hésitez pas à cliquer sur l’image pour la visionner en taille réelle.

Une infographie sur l'évolution des bad buzz en 2016

Autopsie des bad buzz en 2016

Source : Visibrain
[mks_highlight color=”#ffd857″]Via[/mks_highlight] jai-un-pote-dans-la.com

Vous aimerez aussi