Restons connectés

Idées

Creapills était invité par Heineken au festival éco-responsable We Love Green

Publié il y a

le

Samedi 30 mai, Creapills a été invité par Heineken à participer à l’édition 2015 du festival We Love Green. Chaque année, ce festival de musique parisien, résolument engagé en matière d’écologie, se déroule aux Jardins de Bagatelle. L’occasion pour nous de faire une petite pause musicale avec un cadre idyllique et un grand soleil à l’approche des beaux jours d’été !

We Love Green : un festival engagé

Organisé chaque année aux Jardins de Bagatelle, au sein du Bois de Boulogne, We Love Green se définit comme un festival éco-responsable et éco-conçu. Concrètement, cela signifique que l’ensemble des démarches mises en place par l’organisation prend en compte la dimension environnementale et les impacts éventuels de chaque action sur la nature. Les actions écologiques de We Love Green sont organisées autour de 5 axes : l’eau, l’alimentation, les déchets, l’énergie et les transports.

En matière de transport, We Love Green vous propose de vous déplacer au festival grâce à des navettes hybrides. Un grand parking dédié aux deux-roues accueille également les festivaliers, pour booster l’utilisation de vélos et de Vélibs. Enfin, en matière de restauration, We Love Green met un point d’honneur à ne faire venir que des prestataires engagés en matière de développement durable.

We Love Green : un line-up éclectique

On ne va pas se mentir : l’écologie est importante, mais la musique l’est également ! Arrivés sur le site aux alentours de 18 heures, nous avons donc pu enchaîner quelques concerts intéressants (entre quelques bières Heineken, partenariat oblige). On a donc débuté par le live d’Hanni El Khatib, qui nous a gratifié d’un bon son garage et blues, avant d’enchaîner sur le rock énergique et communicatif des Django Django. Après un petit break, nous avons également pu découvrir la tête d’affiche de ce samedi : Christine And The Queens, qui a subjugué la foule avec son univers unique et théâtral. Finalement, un petit changement de scène s’est opéré, avec une transition musicale vers l’électro surboostée de Sirisumodeselektor.

Bilan de We Love Green : un festival parisien sympathique et engagé, avec un line-up plutôt très orienté rock/indie. Merci Heineken pour l’invitation ensoleillée !

    
              
    
Découvrir cette idée
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Idées

Ces films d’horreur de 2 minutes vont vous émerveiller par leur créativité

Publié il y a

le

Idée détectée par

Aux États-Unis, Mars et la chaîne de télévision Fox TV ont produit des courts-métrages d’horreur très efficaces diffusés chaque jour avant Halloween. Voici les plus effrayants !

Vous aimez les films d’horreur ? Alors vous allez adorer ces courts-métrages ! Produits en exclusivité pour la chaîne de télévision Fox TV et révélé par le site ADWEEK, chaque mini-film est sponsorisé par une marque du groupe Mars (Skittles, Mars, M&M’s, …). Au total, 12 films de 2 minutes sont diffusés chaque jour jusqu’au 31 octobre (jour d’Halloween). Et si 2 minutes vous semblent court pour raconter une histoire qui fait peur… vous allez être surpris !

Notre coup de coeur revient sans hésitation au film “Floor 9.5” sponsorisé par Skittles. Ce dernier raconte l’histoire d’une femme coincée dans un ascenseur entre le 9ème et le 10ème étage. La porte s’ouvre alors sur l’étage 9,5… la suite on vous laisse la découvrir !

“Floor 9.5” par Skittles

Écrit par Simon Allen et réalisé par Toby Meakins avec Robin Berry, Georgina Campbell et James Cunningham.

Ce qui est amusant, c’est que ces films n’ont absolument rien à voir avec la marque qui les présente mais sont vus comme des contenus offerts par un des produits de la société Mars. Une idée marketing d’autant plus intelligente qu’elle déclenche de l’émotion (la peur) et vous rappelle tout de même à la fin du film… de ne pas oublier d’acheter des bonbons pour Halloween !

Diffusés en exclusivité sur Fox TV, tous les films ne sont pas encore disponibles sur internet. Mais on a tout de même réussi à en trouver 3 autres très efficaces qu’on vous présente ci-dessous.

“Replacement” par Starburst

Réalisé par Christopher Leone avec Jack McGraw et Aidan McGraw.


“The Road” par M&M’s

Réalisé par Jack Bishop et Justin Nijm


“Live Bait” par Snickers

Écrit par Gabriel Miller et Andrew Laurich. Réalisé par Andrew Laurich avec Brian Donahue


Imaginé par : Mars et FOX TV
Source : adweek.com

Découvrir cette idée

Idées

Ces tatouages réagissent aux UV en dévoilant des couleurs inattendues

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’artiste australien Tukoi Oya a imaginé des tatouages qui réagissent à la lumière noire (UV) pour faire apparaître des couleurs secrètes et donner ainsi plus de vie à ses créations.

Un tatouage original peut se caractériser par une forme graphique insolite… mais aussi par une encre originale. Ça, l’artiste australien Tukoi Oya l’a bien compris et c’est pour ça qu’il a développé une encre spéciale qui réagit aux UV. Pour ce faire, il mélange de l’encre ultraviolette à des pigments colorés et réalise la forme désirée par le client.

Dans les conditions d’éclairage normal, le tatouage paraît classique, mais une fois exposé à la lumière noire… il dévoile des couleurs surprenantes en prenant des aspects magiques qui ne manqueront pas de vous étonner. Voici une petite démonstration en vidéo que l’artiste a mise sur son compte Instagram.

rave till the grave

A post shared by Tukoi Oya (@_____tukoi_____) on

Tukoi Oya s’inspire beaucoup de la nature pour ses tatouages et les planètes où les plantes qu’il dessine révèlent un tout autre visage sous les UV, à l’image de ces boutons de fleurs qui s’illuminent en jaune fluo ou ces étoiles qui semblent prendre vie comme le montrent les images ci-dessous.

Des créations qui peuvent laisser perplexe sur l’encre utilisée (le tatouage UV est-il sans danger ?) mais qui semblent avoir trouver son public : près de 100 000 personnes suivent son compte Instagram et le plébiscitent pour de nouvelles créations !

Crédits : Tukoi Oya

Crédits : Tukoi Oya

Crédits : Tukoi Oya

Crédits : Tukoi Oya

Crédits : Tukoi Oya

Crédits : Tukoi Oya

Crédits : Tukoi Oya


Imaginé par : Tukoi Oya
Source : designtaxi.com

Découvrir cette idée

Idées

Ces étonnantes bouteilles de vin parlent grâce à la réalité augmentée

Publié il y a

le

Idée détectée par

En Australie, la société Treasury Wine Estates a imaginé 19 Crimes : des bouteilles de vin dont l’étiquette prend vie pour vous plonger dans une histoire fascinante. Brillant !

Si vous aimez les concepts originaux autour des bouteilles de vin alors cette innovation va vous plaire ! Imaginé par Treasury Wine Estates (une plus grosses entreprises de production de vin au monde), 19 Crimes est un vin dont l’image a été travaillée avec une intelligence assez remarquable. Si la forme de la bouteille est banale, son étiquette et l’histoire qu’elle raconte nous a vraiment étonnés.

À l’aide d’une application gratuite disponible sous Android ou iOS, le consommateur qui a la bouteille de 19 Crimes entre les mains va pouvoir animer son étiquette. Chacune d’elle présente une personne qui dévoile alors son identité et les crimes pour lesquels elle a été condamnée.

Car si la technologie semble plutôt bien fonctionner, c’est toute l’histoire derrière la marque qu’il faut présenter. 19 Crimes fait référence à la liste des 19 crimes que le régime britannique condamnait d’expulsion en Australie (qui était alors sous leur domination) à partir du XVIIIème siècle. Une sentence “pire que la mort” puisque les prisonniers étaient envoyés à l’autre bout du monde, soumis aux travaux forcés et à des sanctions physiques comme le montre l’image ci-dessous, extraite de la vidéo mais conçue, d’après le texte historique.

Crédits : 19 Crimes

Pour revenir à cette opération, on la trouve évidemment très intelligente et en parfait accord avec l’image de la marque. Chose amusante dans le vin, on parle ici du contenant plus que du contenu ce qui est assez étrange pour un produit dont l’étude des saveurs est appréciée par ceux qui le consomme. Enfin après tout, même s’il est mauvais, on pourra toujours garder la bouteille pour amuser ses amis !

Un vin que vous ne trouverez qu’en Australie (car il n’est malheureusement pas disponible sur leur site internet), au prix de 13 dollars la bouteille. Petit conseil, si vous arrivez toutefois en vous en procurer : si la bouteille continue de parler alors que votre téléphone est éteint, c’est qu’il est temps de partir se coucher !

Crédits : 19 Crimes

Crédits : 19 Crimes

Crédits : 19 Crimes


Imaginé par : Treasury Wine Estates & 19 Crimes
Source : 19crimes.com

Découvrir cette idée
Advertisement
Advertisement