À la conquête du ciel ! Après l’annonce de ses supermarchés connectés, le géant du e-commerce semble désormais avoir la tête dans les nuages. Amazon a en effet déposé un brevet pour créer des zeppelins, des dirigeables volants qui feraient office d’entrepôts mobiles.

Amazon envisage en effet d’envoyer ces entrepôts où seraient stockées des milliers de marchandises à 13 000 mètres d’altitude. Ces derniers évolueraient dans les airs en fonction de l’offre et de la demande. Amazon utiliserait ensuite des drones pour faire livrer ses marchandises aux clients. Ce projet n’est pas totalement nouveau, puisqu’Amazon travaillerait dessus depuis 2013. Il s’agirait même de l’obsession de Jeff Bezos, dirigeant du groupe.

En l’état, ce projet pose néanmoins des contraintes juridiques (on sait que la règlementation n’est pas à prendre à la légère en matière de drones) et techniques. En effet, il faut prendre en compte l’autonomie des drones, et donc éventuellement penser à des “escales” possibles pour simplifier la livraison. Amazon envisagerait par exemple d’investir les points situés en hauteur des villes (tours, antennes, etc) qui serviraient de stations d’accueil pour les drones et les marchandises.

Un projet novateur qui n’est sûrement encore qu’à l’état embryonnaire, mais qui témoigne néanmoins d’une tendance actuelle : celle de livrer le plus rapidement possible en utilisant les meilleures technologies d’aujourd’hui… et de demain.

Une idée d’Amazon

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées