Des appels à l’aide cachés dans des emails pour sensibiliser aux violences conjugales

Écrit par Creapills

Au Pérou, 4 femmes sur 10 âgées entre 15 et 49 ans ont  subi des violences conjugales. Hélas, seulement 40% de ces femmes demandent de l’aide. L’association DEMUS, qui oeuvre au quotidien pour aider les femmes battues, a mis en place une opération très originale en partenariat avec l’agence Lowe Yaku. Plusieurs emailings ont été envoyés à des milliers de personnes, mettant en évidence des discours prononcés par des femmes qui ont visiblement l’air très heureuses.

En observant un peu le code source HTML des différents mail (en passant par exemple le curseur sur les mots en gras), on peut voir des messages d’appels à l’aide camouflés dans les mailings. Une manière intelligente de montrer que les apparences peuvent parfois être trompeuses… Une idée intelligente d’opération qui met en évidence le manque de communication des femmes victimes de violences conjugales. En utilisant le code source de ces emailings, l’association a voulu illustrer les appels à l’aide de ces femmes qui sont trop souvent cachés.

Via creativecriminals.com

Abonnez-vous à la newsletter créative !
Recevez chaque matin les 4 meilleures pilules créatives du jour.

À propos

Creapills

Creapills détecte et partage les meilleures idées créatives et innovations marketing ainsi que les actualités du monde de la créativité pour vous inspirer au quotidien.