Restons connectés

Idées

Michel et Augustin fait appel à ses fans pour rencontrer le PDG de Starbucks

Publié il y a

le

Et si nous pouvions déguster des produits réalisés en co-branding entre Michel et Augustin et Starbucks ? En France, la célèbre marque alimentaire a mis en place une opération originale qui met à contribution sa communauté. Michel et Augustinsouhaite conclure un partenariat avec Starbucks, mais plutôt que d’expédier leurs recettes directement par un transporteur, la marque a préféré envoyer deux de ses trublions : Charlotte et Hassan.

Les deux employés ont donc pour mission d’aller prendre un café avec Howard Schultz, PDG de Starbucks, en moins de 48 heures, à Seattle. Un périple que les deux trublions racontent avec humour à travers diverses vidéos qui sont partagées au fur et à mesure de l’aventure. Et comme Michel et Agustin est une marque qui peut compter sur une communauté fidèle, Charlotte et Hassan ont demandé aux internautes de partager des selfies de soutien sur les réseaux sociaux, avec une tasse à café et le hashtag #AllezHowardUnCafé. Une idée marketing originale qui nous prouve, une fois de plus, que Michel et Augustin est une marque qui n’aime pas faire comme les autres. La marque parvient ici à se faire remarquer de façon décalée, tout en mettant à contribution sa communauté fidèle et engagée.

Via lareclame.fr

    
              
    
Découvrir cette idée
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Idées

Ce packaging de noisettes est un amusant clin d’oeil aux nids des écureuils

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’agence arménienne Backbone Design a imaginé un joli concept de packaging pour fruits secs en forme de tronc d’arbre… qui offre un petit clin d’oeil à nos amis les écureuils.

Parfois, il n’est pas nécessaire de créer une campagne de communication complexe et coûteuse pour faire la promotion de votre produit. Un simple packaging créatif et malin peut suffire à le faire connaître et à se démarquer de la concurrence. La preuve avec cette réalisation de l’agence arménienne Backbone Branding pour la marque de fruits secs Pchak.

L’idée : créer un packaging qui donne l’illusion d’être un trou d’arbre… en référence aux trous dans lesquels les écureuils vivent et cachent leurs réserves de noix et noisettes pour subsister en hiver. Une idée d’autant plus amusante que “Pchak” signifie “Creux” en arménien et qu’en superposant plusieurs boîtes, on a alors l’impression d’avoir un vrai tronc d’arbre en face de soi.

Le message, vous l’avez compris, est extrêmement clair : la marque souhaite souligner ici le côté naturel de ses produits qui est illustré par l’atmosphère du packaging qui rend directement hommage aux animaux. L’idée est maligne et a d’ailleurs valu à l’agence de remporter la compétition de packagings Pentawards 2017.

Et pour rester sur la thématique du packaging, nous vous proposons de découvrir ce très bon concept de bouteille de lait en forme de vache.


Imaginé par : Backbone Branding
Source : lacriaturacreativa.com

 

Découvrir cette idée

Idées

Voici les 15 gagnants du concours international de la photo animale 2017

Publié il y a

le

Idée détectée par

Le Wildlife Photographer of the Year est un concours international qui récompense chaque année les photos d’animaux les plus marquantes. Zoom sur l’édition 2017.

Chaque année, le Natural History Museum de Londres organise le Wildlife Photographer of the Year : un concours qui récompense les meilleures photos du monde animal. Les grands gagnants de l’édition 2017 viennent d’être révélés et on doit avouer que les clichés sont à couper le souffle. Les photographies gagnantes ont été sélectionnées parmi plus de 50 000 contributions issues de 92 pays différents.

Pour rappel, les différentes photos doivent traiter du thème de la nature et donc mettre en scène des animaux ou des paysages. Mais elles ne doivent pas se contenter d’être belles ou spectaculaires, les photos doivent également faire ressentir des émotions et véhiculer des messages de sensibilisation à des causes importantes. Pour preuve, le grand gagnant de cette année n’est autre que Brent Stirton qui a réalisé une photographie insoutenable mettant en scène un rhinocéros sauvagement tué pour sa corne.

On vous laisse découvrir ci-dessous les gagnants de cette édition 2017. À noter qu’il y a également une édition “Young Awards” dédiée aux meilleures photos naturelles réalisées par des photographes en herbe (moins de 17 ans). Pour en savoir plus sur le Wildlife Photographer of the Year 2017, cliquez ici.

Grand Gagnant 2017

Crédits : Brent Stirton, Afrique du Sud


Catégorie : Animaux dans leur Environnement

Crédits : Marcio Cabral, Brésil


Catégorie : Portraits d’Animaux

Crédits : Peter Delaney, Irlande/Afrique du Sud


Catégorie : Amphibiens et Reptiles

Crédits : Brian Skerry, États-Unis


Catégorie : Oiseaux

Crédits : Gerry Pearce, Royaume-Uni/Australie


Catégorie : Invertébrés

Crédits : Justin Gilligan, Australie


Catégorie : Mammifères

Crédits : Tony Wu, États-Unis


Catégorie : Plantes et Champignons

Crédits : Dorin Bofan, Roumanie


Catégorie : Sous-Marin

Crédits : Anthony Berberian, France


Catégorie : Faune Urbaine

Crédits : Jaime Culebras, Espagne


Catégorie : Environnements de la Terre

Crédits : Laurent Ballesta, France


Catégorie : Noir et Blanc

Crédits : Eilo Elvinger, Luxembourg


Catégorie “Young Awards” : moins de 10 ans

Crédits : Ekaterina Bee, Italie


Catégorie “Young Awards” : 11 à 14 ans

Crédits : Ashleigh Scully, États-Unis


Catégorie “Young Awards” : 15 à 17 ans

Crédits : Daniël Nelson, Pays-Bas


Imaginé par : Natural History Museum
Source : nhm.ac.uk

Découvrir cette idée

Idées

Cette typographie insolite rend hommage aux célèbres marques high-tech

Publié il y a

le

Idée détectée par

Originaire du Brésil, Vinicius Araújo est un artiste passionné par le branding qui a eu l’idée d’associer typographie et marques high-tech célèbres.

Si vous avez grandi dans les années 1990, alors vous avez vécu dans une époque où l’électronique était en plein bouleversement. Et c’est justement aux marques de cet univers que le designer brésilien Vinicius Araújo a voulu rendre hommage avec son projet “36days Electronics”. Ce dernier a eu l’idée de créer une typographie qui fait écho aux marques high-tech mythiques, comme Apple, Intel ou encore Dell. Chaque lettre reprend la forme d’un objet iconique de la marque : pour Nintendo, c’est l’emblématique NES tandis que pour Sony, c’est le Walkman qui est mis à l’honneur.

L’artiste a travaillé avec le logiciel Cinema 4D pour donner vie à ces superbes typographies qui rappelleront sans aucun doute des souvenirs aux plus geeks d’entre vous. On vous laisse consulter ci-dessous l’alphabet très spécial de Vinicius Araújo et pour en savoir plus sur l’artiste, on vous invite également à découvrir son profil Behance. Si son travail sur le branding vous intéresse, vous pouvez également consulter une de ses idées que nous avons également relayée sur Creapills où il s’amusait, il y a un an, à transformer les logos de marques célèbres en ballons.

“A” comme Apple

Crédits : Vinicius Araújo


“B” comme Beats by Dre

Crédits : Vinicius Araújo


“C” comme Canon

Crédits : Vinicius Araújo


“D” comme Dell

Crédits : Vinicius Araújo


“E” comme Epson

Crédits : Vinicius Araújo


“F” comme Fitbit

Crédits : Vinicius Araújo


“G” comme Gradiente

Crédits : Vinicius Araújo


“H” comme HP

Crédits : Vinicius Araújo


“I” comme Intel

Crédits : Vinicius Araújo


“J” comme JBL

Crédits : Vinicius Araújo


“K” comme Kodak

Crédits : Vinicius Araújo


“L” comme LG

Crédits : Vinicius Araújo


“M” comme Motorola

Crédits : Vinicius Araújo


“N” comme Nintendo

Crédits : Vinicius Araújo


“O” comme Oster

Crédits : Vinicius Araújo


“P” comme Pioneer

Crédits : Vinicius Araújo


“Q” comme Quad

Crédits : Vinicius Araújo


“R” comme Razer

Crédits : Vinicius Araújo


“S” comme Sony

Crédits : Vinicius Araújo


“T” comme Technics

Crédits : Vinicius Araújo


“U” comme Ultimate Ears

Crédits : Vinicius Araújo


“V” comme Vaio

Crédits : Vinicius Araújo


“W” comme Western Digital

Crédits : Vinicius Araújo


“X” comme Xerox

Crédits : Vinicius Araújo


“Y” comme Yamaha

Crédits : Vinicius Araújo


“Z” comme Zenith

Crédits : Vinicius Araújo


Imaginé par : Vinicius Araújo
Source : publicitarioscriativos.com

Découvrir cette idée
Advertisement
Advertisement