C’est bien connu : une victime peut se transformer un jour en bourreau. C’est sur ce constat que se base cette campagne d’affichage choc imaginée par l’association nantaise ACHE (Association Contre le Harcèlement à l’Ecole). Cette association surprenante a eu l’idée de détourner différentes personnalités politiques pour les placer au coeur de panneaux publicitaires qui ont pour but d’ouvrir les yeux sur le harcèlement scolaire.

On retrouve par exemple le portrait de Marine Le Pen avec la phrase suivante : “À force de tirer les cheveux de la petite blonde du premier rang, un jour elle voudra se venger”. La même idée a été reproduite avec d’autres personnalités comme Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy.

Il s’agit “évidemment” d’un fake, imaginé par le site nantais Nantes Original News qui sensibilise à la puissance des fausses actualités sur les réseaux sociaux. Sa devise ? “Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt.”

Une campagne choc qui détourne les politiques contre le harcèlement scolaire

Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon

Une campagne choc qui détourne les politiques contre le harcèlement scolaire

Marine Le Pen

Source : Nantes Original News
[mks_highlight color=”#ffd857″]Via[/mks_highlight] nantesoriginalnews.blogspot.fr

Vous aimerez aussi