Restons connectés

Idées

Le boîtier connecté qui rend votre vélo intelligent

Publié il y a

le

Au Canada, les ingénieurs de la société CycleLabs ont imaginé SmartHalo, un accessoire révolutionnaire qui va transformer votre vélo traditionnel en moyen de transport intelligent. SmartHalo prend la forme d’un petit boîtier de forme circulaire qui vient tout simplement se loger au milieu du guidon de votre vélo. Il utilise d’ailleurs un système de fixation à clé unique qui le rend difficile à voler. SmartHalo est un objet connecté qui fonctionne avec une application dédiée disponible sur iOS et Android.

Le boîtier est capable de remplir une multitude de fonctions bien utiles pour tout cycliste. Tout d’abord, c’est un parfait GPS qui va vous indiquer de façon claire quelle direction à prendre, avec des LEDs colorées qui vont vous indiquer les changements de voie. SmartHalo va également tracker toutes les données du cycliste par le biais de l’application dédiée : le temps de vos trajets, votre vitesse, vos mouvements… Il sert également de phare, et de centre de notifications qui va vous avertir des messages et appels que vous recevez sur votre smartphone. Enfin, une dernière fonction, et pas des moindres, vous permet de recevoir une alerte lorsque quelqu’un tente de vous voler votre bicyclette. SmartHalo est proposé à partir de 130 dollars. Une idée pertinente d’accessoire qui va changer la vie des cyclistes. C’est étonnant de voir comment un simple petit boîtier peut se révéler être un concentré de technologie, qui offre au cycliste des fonctionnalités pertinentes pour simplifier le quotidien. Un accessoire qui connaît d’ailleurs déjà un succès fou, puisqu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, SmartHalo a déjà rempli 5 fois son objectif sur Kickstarter.

Plus d’info sur kickstarter.com via thecreatorsproject.vice.com

    
              
    
Découvrir cette idée
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Idées

Ce petit film d’animation mélange boxe et musique classique avec virtuosité

Publié il y a

le

Idée détectée par

En France, 11 étudiants de l’école ISART Digital ont réalisé un superbe court-métrage qui mixe deux univers pourtant si éloignés : la boxe et la musique classique.

Quel lien peut-il bien y avoir entre le monde de la boxe et celui de la musique classique ? Forcément, quand on pose la question comme ça, on n’en trouve pas beaucoup. Pourtant, 11 étudiants français à l’école ISART Digital (cités plus bas) ont réussi l’exploit de mixer ces 2 domaines à travers un étonnant petit film d’animation baptisé “Preston”.

Ce court métrage nous montre une scène absolument improbable où deux boxeurs s’affrontent sous le regard d’un chef d’orchestre qui semble jouer les arbitres. Ce dernier dirige le combat avec ses mouvements, comme il le ferait avec ses musiciens. Mais subitement, le rythme s’emporte et l’un des combattants prend le dessus sur l’autre. La suite, on vous laisse la regarder…

Un court-métrage à la fois étrange et fascinant, dont on apprécie beaucoup la patte graphique, qui nous montre deux univers bien éloignés mais dont la détermination des protagonistes semble pourtant se rejoindre. En fond sonore, on retrouve la célèbre “Rhapsodie Hongroise No.2” de Franz Liszt qui colle parfaitement avec l’ambiance dramatique et violente de l’animation.

Au passage un grand bravo à Gabriel AMAR, Louis DOUCERAIN, Joseph HEU, William MARCERE, Terence TIEUMorgane VAAST (pour la réalisation et la modélisation 3D) ainsi qu’à Dany BLIN, David GUINOT, Laurent KEROMNES, Caroline LAPINTE et Terence TOUSSAINT (pour les effets sonores).

Et si vous aimez les films d’animation, prenez un peu de temps pour découvrir ce court-métrage très mignon du studio Blue Zoo qui met en scène l’épopée d’un avocat courageux.

Crédits : ISART Digital

Crédits : ISART Digital

Crédits : ISART Digital

Crédits : ISART Digital

Crédits : ISART Digital

Crédits : ISART Digital

Crédits : ISART Digital

Crédits : ISART Digital

Crédits : ISART Digital


Imaginé par : ISART Digital
Source : vimeo.com

Découvrir cette idée

Idées

Cette fausse vidéo virale révèle de manière tragique la pire “tradition” de mariage

Publié il y a

le

Idée détectée par

Au Danemark, l’association Save The Children a piégé les internautes avec une fausse vidéo virale qui révèle le destin tragique de millions de jeunes filles dans le monde. 

Dans le monde, on trouve des traditions de mariage très étranges. Et l’association danoise Save The Children a fait le choix de nous en faire part avec une video publiée récemment sur sa page Facebook. On peut y découvrir des coutumes étonnantes, comme au Danemark où on coupe les chaussettes des mariés, ou encore en Arménie où les mariés doivent danser sous une pluie de billets. Mais cette vidéo, qui comporte tous les codes des vidéos virales très présentes sur Facebook, cache en réalité une vérité bien plus lourde.

Les internautes prenant la peine de la visionner jusqu’au bout vont alors tomber sur la dernière “tradition” qui est la plus effroyable : le mariage forcé des enfants. Vous l’avez compris, derrière cette couverture de fausse vidéo virale, l’association nous livre ici, en collaboration avec l’agence Robert/Boisen & Like-minded, une sensibilisation extrêmement bien pensée pour lever le voile sur ces mariages forcés qui bouleversent la vie de 7,5 millions de jeunes filles dans le monde chaque année.

Une opération très ingénieuse qui révèle également, de manière aussi tragique, “jusqu’où” il faut aller pour communiquer et intéresser les internautes du monde entier. Une campagne bouleversante qui mérite d’être partagée et connue de tous qui se résume en une phrase : chaque seconde, une enfant de moins de 15 ans est mariée de force


Imaginé par : Save The Children et Robert/Boisen & Like-minded
Source : facebook.com

Découvrir cette idée

Idées

Cet immense camping-car a été conçu pour des vacances grand luxe

Publié il y a

le

Idée détectée par

En Autriche, la société Marchi Mobile a conçu un camping-car ultra-luxe qui offre un espace de vie absolument impressionnant.

Quand on pense au camping-car, on pense à ces fourgons aménagés de manière assez sommaire pour passer des vacances avec le strict nécessaire : un canapé, un lit, une salle de bain, un espace cuisine… Pourtant, certains entrepreneurs en ont fait un objet de luxe. C’est notamment le cas de la société autrichienne Marchi Mobile qui a imaginé le camping-car le plus cher et le plus luxueux au monde.

Oubliez les à priori que vous pouvez avoir sur ces véhicules, car le “EleMMent Marchi Mobile” est un véhicule de 12 mètres de long pour pas moins de 20 tonnes. Vous vous en doutez, ce véhicule s’adresse à une clientèle riche : capable de débourser au bas mot 1,7 million de dollars (et on parle juste du modèle d’entrée de gamme). D’un point de vue extérieur, le camion est surmonté d’un pare-brise bombé qui confère au véhicule une allure plutôt… kitsch !

Mais comme tout bon camping-car de luxe, c’est à l’intérieur que l’EleMMent Marchi Mobile révèle tout son potentiel. Dans la version “Palazzo” commercialisée à 2,3 millions d’euros, les clients ont accès à un espace de 40 mètres carré avec une chambre contenant un lit king size, une salle de bain avec douche à effet de pluie, une cuisine et enfin un lounge avec un canapé qui se transforme en bar d’une simple pression de bouton. Mais ce n’est pas tout : le modèle de luxe intègre également des tables en marbre, la télévision par satellite, un système multimédia de 40 pouces, un chauffage par le plancher, une véritable cheminée et une connexion internet.

Cerise sur le gâteau : le sundeck est rétractable et vous permet, via un simple escalier, d’accéder au toit où un sofa et une table vous attendront pour pouvoir profiter d’un moment convivial avec vue panoramique pour contempler les étoiles. Pour en savoir plus sur ce camping-car hallucinant, rendez-vous sur le site officiel du constructeur.

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile

Crédits : Marchi Mobile


Imaginé par : Marchi Mobile
Source : lepoint.fr

Découvrir cette idée
Advertisement
Advertisement