Les pilules créatives qui dopent votre inspiration !
Le premier pack téléphonique interdit aux moins de 18 ans

Le premier pack téléphonique interdit aux moins de 18 ans

Détectée le 30 novembre 2015

En France, le constructeur Wiko a eu l’idée de lancer le premier pack téléphonique « interdit aux moins de 18 ans ». Pour la sortie de son nouveau modèle de smartphone phosphorescent « Fever », Wiko a collaboré avec l’agence ubi bene pour lui offrir un packaging sexy et équipé de préservatifs phosphorescents. Mais le constructeur va plus loin, en ne proposant de pack insolite que dans des love stores tels que Lick ou Passage du Désir.

En parralèle, Wiko accompagne la sortie de son nouveau smartphone de quatre spots vidéo, avec un esprit résolument décalé et second degré. Ces quatre publicités illustrent des moments gênants ou cocasses, qui peuvent survenir lorsque l’on s’amuse avec un préservatif phosphorescent dans le noir… ou avec le Fever ! Une idée insolite et décalée qui fait de Wiko le premier constructeur de smartphone à associer des préservatifs à un pack téléphonique. À travers cet axe résolument sexy et provocateur, Wiko veut se démarquer de la concurrence en marquant l’esprit du consommateur.

Le premier pack téléphonique interdit aux moins de 18 ans

Le premier pack téléphonique interdit aux moins de 18 ans

Le premier pack téléphonique interdit aux moins de 18 ans

Le premier pack téléphonique interdit aux moins de 18 ans

Les idées du moment
Afficher toutes les idées du moment