Les pilules créatives qui dopent votre inspiration !
10 idées de marques qui se sont transformées en véritables échecs

10 idées de marques qui se sont transformées en véritables échecs

Détectée le 30 mars 2016

Même les grandes marques se retrouvent parfois confrontées à de formidables échecs. Danone, Pepsi, Coca-Cola, Gap… Toutes ces marques connues dans le monde entier n’ont pas toujours brillé en terme de stratégie marketing. Parce qu’il est aussi important de connaître les flops des marques pour savoir ce vers quoi il ne faut pas tendre, nous vous proposons de découvrir dans cet article 10 idées de marques qui se sont transformées en véritables échecs.


Le Crystal Pepsi

echecs-marques-2

Le Crystal Pepsi est un soda fabriqué par la firme PepsiCo dans les années 90. Ce soda, incolore et sans caféine, s’apparentait finalement à une limonade, qui possédait un goût très proche de celui du Pepsi Cola. L’idée de la marque avec ce produit était de vouloir mettre en avant une image beaucoup plus naturelle que le Pepsi classique. Malheureusement, son goût était beaucoup trop proche de celui du Pepsi Cola de base. L’absence de couleur brune, qui troublait également le consommateur, a entraîné le déclin de ce produit qui n’a jamais su trouver sa place.


La compote de fruits et légumes Andros

echecs-marques-3

La compote de fruits, tout le monde connaît… Mais quid des légumes ? En 2007, Andros lance une nouvelle gamme avec sa compote de fruits et de légumes. Vous vous en doutez : l’échec a été violent ! Si une marque comme Pago réussit formidablement bien le mariage entre les fruits et les légumes, il faut dire que chez Andros, ça semble beaucoup plus compliqué… Des saveurs comme « pomme/ananas/fenouil », ça ne donne déjà pas envie sur le packaging…


Le parfum Bic

echecs-marques-4

Tout le monde connaît la marque Bic pour ses stylos et ses briquets. En 1988, la marque a fait le pari fou de vouloir se diversifier en allant dans un sentier sur lequel on ne l’aurait jamais imaginée : le parfum. La marque a produit un parfum très qualitatif, à la hauteur des plus grandes maisons (Dior, Chanel, YSL…). Malheureusement, le parfum est un produit qui coûte cher, alors que Bic commercialise des produits bon marché. Un problème de positionnement pour la marque, qui n’arrivera pas à trouver des acheteurs.


Le logo de Gap

echecs-marques-5

Changer de logo, ce n’est pas toujours du goût des consommateurs… Le 4 octobre 2010, la marque de prêt à porter Gap dévoilait un nouveau logo, remplaçant l’ancien qui datait d’une bonne vingtaine d’années. Hélas, ce changement n’a pas été du goût des fans de la marque. Sur la page Facebook de Gap, les 725 000 fans de la marque se sont indignés de ce changement de logo, forçant Gap à rebrousser chemin dès le lundi 11 octobre. Au bout d’une semaine seulement, Gap a donc dû réinstaller son ancien logo pour faire face aux critiques.


Essensis de Danone

echecs-marques-6

Avec un budget avoisinant les 10 millions d’euros, Danone dévoilait en février 2007 un nouveau produit baptisé « Essensis ». Dans la lignée des autres « alicaments » (Danacol, Actimel…), ce nouveau produit était marketé avec un positionnement qualifié à l’époque de « cosmétofood ». Concrètement, la marque commercialise un produit bon pour votre peau, et le slogan le dit lui même : « Essensis nourrit votre peau de l’intérieur ». Seconde raison de ce bad buzz : ce yaourt contenait de l’huile de bourrache, efficace contre le vieillissement de la peau. Or, l’huile de bourrache a un goût plutôt mauvais, forçant la marque à ajouter une dose de sucré non négligeable. Bilan : Danone passe totalement à côté du message en vendant un yaourt « cosmétique » et bon pour la peau qui contient deux fois plus de sucre que les autres.


Le « New Coke » de Coca-Cola

echecs-marques-7

En 1985, Coca-Cola, c’était déjà plus de 100 ans d’histoire. La marque a alors eu l’idée de surprendre son public en dévoilant une nouvelle boisson surprenante : le « New Coke ». L’objectif de ce produit : concurrencer son principal concurrent (Pepsi) qui devançait la marque à l’époque. Le Coca-Cola disparaît alors au profit du New Coke et son slogan « le meilleur le devient plus encore ». Hélas, le produit est plus doux, mais il est jugé moins bon par le consommateur. Le public se met alors à boycotter le New Coke et force Coca-Cola à faire revenir son produit iconique au bout de seulement 79 jours. Difficile de toucher à son produit phare…


Les petits pots pour adultes Gerber

echecs-marques-8

Aux États-Unis, Gerber est une marque très populaire en matière de nourriture pour bébé. En 1974, la société tente de se diversifier en lançant des petits pots pour les adultes. Le principe est simple : proposer des petits pots de nourriture mixée pour les adultes, à l’image de ceux pour les bébés. Malheureusement, le consommateur n’a pas du tout été séduit par l’idée de dîner autour d’un petit pot de bébé comme pour les bébés. Gros flop pour la marque !


Les dosettes de céréales au lait de Kellogg’s

echecs-marques-9

Kellogg’s est sans conteste le leader des céréales pour le petit déjeuner. Mais la marque a souhaité aller plus loin en commercialisant des dosettes de lait. L’idée est née des Mates, une nouvelle gamme de céréales qui a la particularité d’être conditionnée avec une petite dose de lait et une cuillère en plastique. Malheureusement, ce produit a été un flop total pour la marque, et ce pour plusieurs raisons. Le lait était tiède lorsque le produit était commercialisé dans des rayons secs. Lorsqu’il était mis au frais, le lait était froid (et donc à bonne température), mais le produit n’était pas positionné dans le même rayon que ses concurrents…


La N-Gage de Nokia

echecs-marques-10

La N-Gage est sûrement l’un des plus gros flops commerciaux de l’univers high-tech. Dévoilé fin 2003 par Nokia, la N-Gage était pourtant un véritable concentré de technologie dédié au multimédia et au gaming. À cette époque, les smartphones n’existaient pas encore, et la N-Gage était sûrement l’un des concepts les plus aboutis en matière de multimédia. Malheureusement, la marque n’arrive pas à correctement positionner son produit, qui n’arrive pas à supporter la concurrence des consoles portables de Nintendo et de Sony. Le projet N-Gage sera abandonné par Nokia en 2006.


Le Persil Power

echecs-marques-11

En 1994, Unilever dévoile sa nouvelle lessive en Grande-Bretagne, le Persil Power. Positionné comme un produit extrêmement efficace, car capable d’enlever toutes les tâches, le Persil Power est tellement puissant qu’à haute température, il s’attaque au linge. Une vraie catastrophe pour la marque Persil, qui devra essuyer les plaintes des consommateurs et qui devra retirer rapidement son produit du marché. Forcément, le concurrent Procter&Gamble en profite même pour dénoncer le Persil Power avec des petits spots. Heureusement pour Persil, les réseaux sociaux n’existaient pas encore à cette époque là…

Les idées du moment
Les 10 tweets créatifs de la semaine (n°37)

Les 10 tweets créatifs de la semaine (n°37)

Détectée le 5 décembre 2016

Le rendez-vous incontournable du lundi après-midi ; il est maintenant l'heure de découvrir la sélection des tweets créatifs de la semaine. Vous connaissez la formule ...

Les 10 meilleures pubs de Noël 2016

Les 10 meilleures pubs de Noël 2016

Détectée le 5 décembre 2016

J-20. À quelques semaines de Noël, le compte à rebours est, plus que jamais, lancé. Vous le savez, chaque année, les marques regorgent d'ingéniosité pour nous off...

Afficher toutes les idées du moment